Togo: Reformes, la SNU, l’UE et trois ambassades exhortent à la retenue et au dialogue

0
380

Des manifestants de l’opposition et forces de sécurité à Lomé

Vendredi 22 Septembre 2017 – La Coordination du Système des Nations Unies (SNU), la délégation de l’Union Européenne (UE) et trois ambassades à savoir celles de la France, de la République Fédérale d’Allemagne et des Etats-Unis d’Amérique au Togo Search Togo se sont prononcées sur la situation politique qui prévaut dans le pays et ont lancé un appel aux togolais à la retenue et au dialogue.

Dans la déclaration rendue publique ce vendredi à Lomé, la Coordination du Système des Nations Unies et les quatre ambassades disent encourager « tous les Togolais à s’inscrire dans un dialogue pacifique en vue de l’adoption des réformes constitutionnelles qui permettront de renforcer la démocratie au Togo Search Togo et de préparer sereinement les élections locales et législatives en 2018 ».

Et pour l’avènement des reformes au Togo, lesquelles sont objet à polémique et ont drainé des populations dans les rues ces deux derniers jours, la déclaration énonce que « Dans l’esprit de l’Accord Politique Global de 2006, elles encouragent tous les Togolais à s’inscrire dans un dialogue pacifique en vue de l’adoption des réformes constitutionnelles qui permettront de renforcer la démocratie au Togo Search Togo et de préparer sereinement les élections locales et législatives en 2018 ».

Soulignons que la sortie du groupe des cinq intervient au lendemain de deux manifestations politiques à Lomé et dans plusieurs villes de l’intérieur du pays.

D’une part, des militants du parti UNIR au pouvoir sont sortis et ont apporté leur soutien au Président de la République Faure Gnassingbé et l’idée de la tenue d’un referendum dans le pays et d’autre part des militants de la coalition des forces démocratiques de l’opposition qui ont eux aussi envahis des rues pour réclamer le retour à la Constitution de 1992 et le vote de la diaspora.

Mensah, Lomé

Koaci.com