Togo: recrutement massif à la Présidence de la République, déposez votre CV !

La crise sociopolitique qui prévaut actuellement au Togo semble être une opportunité d’affaires une fois encore pour certains Togolais dans la galaxie du Chef de l’État. Aussi curieux que cela puisse paraitre, le pouvoir pluridécennal des Gnassingbé au Togo étale ses incompétences et sa médiocrité à communiquer en temps de crise.

Selon une source bien introduite à la Présidence de la République togolaise, des recrutements massifs pour la communication digitale seraient en cours à la Présidence. Objectif : faire barrage à la stratégie de communication de l’opposition et surtout le ras-le-bol de la diaspora sur les réseaux sociaux.

Pour la tâche, des jeunes désœuvrés et gangrénés par le chômage sont appelés à la rescousse par les services de communications de Faure Gnassingbé dirigé par Toba Tanama.

Des téléphones portables INFINIX Hot 5 aux ordinateurs de marque Lenovo, toute la logistique est mise en place pour permettre aux jeunes recrues d’accomplir leur mission. Une recette miracle au chômage endémique dont la courbe poursuit inexorablement sa montée dans le pays.

Création de comptes Twitter et Facebook ; infiltration de groupes WhatsApp, diffusion de fausses informations ; participation aux forums de discussions en ligne et émissions interactives, tels sont entre autres les points essentiels du cahier de charge des recrus dont le salaire est estimé à environ 135.000 FCFA [quatre fois le SMIG au Togo (35.000 F CFA). NDLR].

Ainsi, à côté des sites officiels du gouvernement et ceux acquis à sa solde, le site du parti au pouvoir (unir.tg) est également mis à contribution pour cette mission ; le tout pour un budget estimé à plusieurs millions de francs CFA selon notre source. Des opinions de juristes, universitaires, homme politique sont également publiées dans les médias locaux et sites internet pour une somme variant entre 50.000 et 300.000 FCFA.

Selon d’autres sources concordantes, plusieurs Togolais vivants au Sénégal, en France et au Canada ont été contactés en appui à cette cellule de crise de la présidence. Pour être éligible, il vous suffira d’être un community manager, un journaliste multimédia, ou un amoureux des Technologies de l’information et de la communication, et le tour est joué !

Pour l’heure, la bataille communicationnelle reste rude sur les réseaux sociaux entre pouvoir et opposition. Il y a une semaine, le très sérieux journal la Lettre du Continent avait révélé une liste de classification des médias, établie par le Directeur de la communication de la présidence, Toba Tanama.
Dans cette atmosphère numérique très dense, l’opposition a appelé à deux manifestations simultanées les 17 et 18 octobre prochains pour mettre plus de pression sur le pouvoir.

CamerounWeb.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.