Togo : Reconnaissance post-mortem?

Le 228 n’a jamais connu d’ancien président vivant comme au Ghana où, par moments, les anciens présidents se rencontrent pour discuter des problèmes de la nation, au Bénin avec Nicéfore Soglo et Matthieu Kerekou qui a quitté tout dernièrement cette terre ou encore au pays des Hommes Intègres avec Blaise Compaoré même s’il n’est pas pour le moment le bienvenu dans son pays. Il y a tant d’exemples qui font parfois rêver les « Gnassingbélandais », mais jusqu’à quand ?

La faute à qui ? Entièrement au « Père », au « Fils » et…d’abord, Sylvanus Olympio, le père de l’indépendance, assassiné en 1963. C’est le « Père » qui a clamé haut et « Faure » avoir donné le coup « FATal ». Ce qui lui a ouvert les portes du palais du 228 où il règnera pendant 38 bonnes années. Les opposants ont tout fait pour qu’il soit appelé un jour « ancien président » de son vivant, mais il a préféré mourir sur le fauteuil.

A sa mort, « le Fils » a pris le pouvoir et fait bon petit bonhomme de chemin. Au train où vont les choses, personne ne sait, pour le moment, s’il se décidera à devenir un jour ancien président vivant. Rien n’est sûr en tout cas, surtout qu’il avait confié que son papa lui a dit de ne jamais lâcher le fauteuil. Conseil qu’il tient à respecter à la lettre.

Le seul qui pouvait être considéré comme ancien président de son vivant en notre génération est l’ancien président de l’Assemblée nationale, Abass Bonfoh qui, malheureusement vient de traverser l’autre rive. Mais, il n’a jamais été considéré comme tel par « le Fils ». Selon certaines sources, il aurait même écrit au « Fils » pour qu’il le reconnaisse comme ancien Président ou ancien Chef de l’État mais…« cela lui a été purement et simplement refusé ».

Mais à en croire ces sources, mercredi 30 juin 2021, lors du journal de 20 heures sur la télévision « gnassionale », le gouvernement l’a enfin reconnu comme ancien chef d’Etat du 228 post-mortem. Le jeune doyen et les siens ont-il horreur des anciens présidents vivants ?

Source : Liberté / libertetogo.info

Source : 27Avril.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.