Togo–Quel « Messie » pour les Togolais ?

0
335

Les Togolais semblent être dans un état comateux résultant des multiples chocs politiques, sociaux et économiques subis durant plusieurs décennies. Il est par conséquent de plus en plus difficile de voir le Togolais s’offusquer ostensiblement des situations lésant ses droits élémentaires.

Les divers chocs politiques et les déceptions successives accumulés depuis des années par les Togolais ont apparemment eu raison de leur pugnacité. La soif d’une démocratie inclusive et constructive au service de l’épanouissement de tous les citoyens a été étouffée par les acteurs politiques qui, aujourd’hui, apparaissent plus résignés que la population.

En déclarant que « seule une minorité s’accapare des biens du pays », Faure Gnassingbé avait laissé penser qu’il s’attaquerait à cette minorité malveillante pour la déposséder des biens mal acquis. Mais plusieurs années après cette déclaration, le constat est que la prévarication est devenue une compétition au sein des « agents, cadres et hauts fonctionnaires » de l’Etat.

Le Togo baigne dans des scandales divers : Un hôpital moderne annoncé depuis des années qui demeure éternellement en chantier, un scanner payé pour le CHU Sylvanus Olympio tombé en panne avant même son inauguration, détournements de fonds dans la réalisation des travaux de routes, salaires gigantesques payés à des Directeurs de sociétés publiques, malversations financières avérées dans la gestion des fonds liés à la Covid19, etc.

Malgré ces multiples et récurrents scandales, les Togolais sont comme impassibles. Il suffit de quelques heures ou jours pour que l’émoi ou le tollé général provoqué par la révélation de ces scandales disparaisse. Même les acteurs politiques, les groupes de réflexion et autres organisations de la société civile croulent sous la même léthargie.

Les « messies » institutionnels prévus par la constitution togolaise censés être des garde-fous sont obsolètes. Face à la défaillance des institutions, les Togolais doivent-il encore espérer un « messie » personnifié en chair et en os ?

Source : icilome.com