Togo : que comprendre de l’opération TeleFood ?


Le ministère togolais en charge de l’Agriculture annonce depuis quelques jours, les couleurs de l’opération TeleFood. Que comprendre réellement de cette opération ?

L’opération TeleFood est une campagne annuelle instaurée par la FAO en 1997. L’opération vise à réduire le nombre de personnes souffrant de la faim dans le monde. Le succès de ce programme passe sans doute par la mobilisation des ressources destinées à des projets de lutte contre la faim et la sensibilisation de l’opinion publique à la faim dans le monde en organisant des émissions, des concerts et d’autres manifestations.

La campagne Telefood est axée autour de la célébration de la Journée Mondiale de l’Alimentation, le 16 octobre de chaque année, date anniversaire de la création de la FAO en 1945.

Selon la FAO, « les donations au Fonds spécial vont directement à des projets locaux de développement en faveur des agriculteurs pauvres, en particulier les femmes, les jeunes (dans les écoles et les orphelinats) et les personnes handicapées et servent à financer des outils, semences et autres intrants essentiels dont ils ont besoin pour cultiver des plantes vivrières pour leur famille et leur communauté ».

Au Togo, le ministère en charge de l’Agriculture compte mobiliser 800 millions de FCFA pour accompagner les jeunes et femmes qui se sont engagés malgré les difficultés, à faire carrière dans le secteur agricole. « Nous espérons y parvenir pour le bonheur de ces 1000 jeunes et femmes », a rassuré le ministre Noël Koutéra Bataka.

Ceci démontre sans doute l’engagement du Gouvernement togolais à promouvoir l’agriculture. Le PND en est d’ailleurs une preuve au travers de son axe 2 et 3.

Au Togo, 27.5% des enfants âgés de moins de cinq souffrent de malnutrition chronique liée, essentiellement, à l’accessibilité d’aliments de qualité mais aussi au pouvoir d’achat pour s’en procurer.

Mais la 39ème édition de la Journée mondiale de l’alimentation entend conscientiser les Gouvernement à mettre l’accent sur les régimes alimentaires sains. Elle sera célébrée sous le thème « Agir pour l’avenir, une alimentation saine pour un monde # Faim zéro », un thème révélateur qui interpelle plus d’un.

Plus de 1000 micro-projets ont été financés par le Fonds spécial, dans 114 pays. En moyenne, les projets ont une valeur de 7 000 dollars E.-U. Les types de projets et d’intrants qui sont pris en charge par le Fonds spécial du TeleFood, sont notamment les suivants :

i) Production végétale (céréales, racines et tubercules, légumes, fruits et autres, en particulier agro-foresterie, petite irrigation, apiculture, agro-industries) : les intrants sont notamment des semences et du matériel végétal, des engrais pour une campagne ou deux au maximum, et des outils à main. Le matériel lourd n’est pas fourni par le Fonds spécial. Cette catégorie regroupe environ 55 pour cent des projets du TeleFood financés à ce jour.

ii) Petit élevage (poulets, oies, canards, pintades, lapins, petits ruminants, porcs) : les intrants sont notamment de jeunes animaux (poussins d’un jour, moutons, porcelets, etc.), des fournitures de santé animale, des fourrages en quantité suffisante pour couvrir la première période d’élevage et des outils à main. Les projets de petit élevage représentent 33 pour cent des projets du TeleFood.

iii) Production halieutique (petite pisciculture et amélioration de la pêche artisanale) : les intrants comprennent notamment des alevins pour l’empoissonnement, des engins de pêche (à l’exclusion des bateaux), des produits pour l’alimentation des poissons et des outils à main. Cette catégorie représente 12 pour cent des projets du TeleFood.

Les projets du TeleFood qui aident les femmes à se procurer des revenus en vendant des légumes, du poisson ou de la volaille, se traduisent directement par une meilleure nutrition pour leur famille.

Source : l-frii.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.