Togo-Qualif/Ligue des champions féminine : Le coach d’Amis du monde optimiste

La technicienne du club togolais en pleins préparatifs pour aller jouer les éliminatoires de la Ligue des champions féminine en terre ivoirienne déclare que son groupe est prêt pour relever le défi.

Les Amis du monde vont participer à la première édition de la ligue des champions. Pour se qualifier pour la phase finale prévue en Egypte à la fin de l’année, les joueuses togolaises doivent d’abord sortir des éliminatoires de la zone de l’UFOA B. Elles sont logées dans la poule A aux côtés des Onze sœurs de Gagno et de l’Union sportive des forces armées (USFA) du Burkina Faso qu’elles jouent respectivement les 27 et 30 juillet prochains en Côte d’Ivoire.

A la veille du départ de la délégation, le coach rassure les supporters que ses joueuses sont en forme pour défier les Ivoiriennes et Burkinabé.

« Nous sommes dans un état d’esprit guerrier. Nous allons pour une seule ambition, c’est de sortir de la poule pour participer à la phase finale en Egypte. Nous sommes vraiment prêtes, la semaine supplémentaire de report nous a apporté beaucoup de choses, nous nous sommes entraînées de plus et actuellement je peux dire que nous sommes vraiment prêtes », déclare Rebecca Amenyo au micro de foot.tg.

Celle-ci va loin, jusqu’à promettre que « nous n’allons pas revenir les mains vides ».

« C’est une première participation, nous nous sommes dit qu’il va falloir que nous sortions de cette poule parce qu’il n’y a que deux équipes qui doivent se qualifier. Il suffira d’un petit effort pour sortir de cette poule et nous estimons devoir le faire », estime-t-elle.

Pour faire l’expédition en terre ivoirienne, les Amis du monde se sont renforcés avec l’arrivée de certaines joueuses venues de deux clubs de la place, Swallows et Tempête FC, afin d’avoir une « bonne équipe », capable de défendre valablement les couleurs nationales.

Bien que les adversaires des Togolaises soient en championnat, et donc plus compétitifs, Mme Amenyo, à mots voilés, souligne avoir travaillé son groupe de telle sorte qu’elles soient en mesure de « répondre individuellement comme collectivement ».

Le club togolais va voyager avec deux 20 joueuses dont deux gardiennes, fait-elle savoir également.

Source : icilome.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.