Togo-Promotion de la Culture entrepreneuriale : L’AUF initie « Mon idée, mon entreprise », un concours inter-régional

Susciter et encourager l’esprit entrepreneurial chez les étudiants et diffuser la culture entrepreneuriale dans les universités, c’est l’objectif que poursuit l’Agence universitaire de la Francophonie (AUF) en organisant un concours inter-régional d’entrepreneuriat dénommé « Mon idée, mon entreprise ». Cette compétition se tiendra à Lomé du 10 au 14 octobre prochains.

A l’Université de Lomé ce vendredi 05 août 2022, les activités de ce concours ont été lancées. « Mon idée, mon entreprise » est donc dédié aux étudiants des universités des pays francophones de l’Afrique de l’Ouest et Centrale. Pour mieux outillés des étudiants de l’Université de Lomé, une série de formations a été organisée à leur endroit dans le but de les amener à remporter les prix mis en jeu. « Au niveau de l’UL, toutes les dispositions sont prises pour que ce concours connaisse un succès », a indiqué Prof. Komlan Batawila, 1er Vice-président de l’Université de Lomé qui est d’ailleurs convaincu que son institution remportera tous les prix de ce concours.

Ce dernier croit en la compétence des étudiants et donc « ne pense pas que ce concours va les dépasser ». Deux lauréats seront dégagés à l’issue du concours. Le premier recevra une enveloppe de un million de FCFA et sept cent cinquante mille FCFA pour le second. Les prix seront remis pendant la semaine mondiale de la Francophonie scientifique qui aura lieu du 26 au 28 octobre 2022 en Egypte.

D’ores et déjà, les étudiants intéressés par ce concours sont priés de consulter le site www.auf.org pour plus d’information. Le délai de dépôt des candidatures est fixé au 02 septembre 2022 à minuit.

« Au niveau de chaque pays, des lauréats seront désignés. Au Togo, par exemple, on va partir de 25 candidats pour retenir 8. Sur les 8 candidats, il sera retenu 4. Et finalement 1 seul candidat sera dégagé du lot des 4, lequel va concourir avec ceux de l’Afrique de l’Ouest et de l’Afrique centrale. Tout ceci se fera sur des critères donnés. Les dossiers sont examinés par un comité de sélection composé de trois membres », a souligné le Représentant de l’AUF au Togo, Prof. Baba Gnon.

Source : icilome.com