Togo/Pris pour un voleur, un jeune homme sévèrement lynché à Gbossimé

303

Gavel and scales

La scène  s’est produite à l’entrée du marché de Gbossimé, une banlieue de Lomé. Un jeune homme a été injustement battu alors qu’on le prenait pour un voleur. Ironie du sort, l’innocent étudiant a été roué de coups alors qu’il venait de se faire escroquer.

En effet, ce vendredi, aux environs de 14heures, Marcel (nom prêté) était arrivé au marché pour s’acheter quelques vêtements avec un budget de 5000 francs CFA .Mais il est très vite attiré par des tireurs de carte qui miroitaient des gains élevés à leurs clients.

Gagné par le désir de fructifier son petit budget, le jeune Marcel se prête au jeu. Le jeu était simple. Debout devant une chaise à trois pieds, le meneur du jeu, entouré de sa bande, alterne deux cartes, rouge et noire. Et il fallait, pour gagner, miser sur l’une d’entre elles.

Marcel mise sur une carte et gagne au premier coup. Il aurait pu s’arrêter-là. Mais, pris dans le piège des arnaqueurs, l’étudiant a préféré continuer, emporté par le rêve de remporter beaucoup d’argent .

Pendant qu’il jouait, une jeune dame, couturière, la trentaine environ, observait la scène. Pris de pitié pour lui, elle tenta vainement d’alerter le jeune étudiant sur le fait qu’il se faisait escroquer . C’etait peine perdue! De perte en perte, Marcel se fait prendre toute sa petite somme.

Désespéré, il s’apprêtait à miser son téléphone. A ce moment précis, la dame, dans un élan salvateur  et d’instinct maternel, s’approche brusquement du jeune homme et se met à sermoner de toutes ses forces l’étudiant.

Sorti de nulle part, un passant, croyant qu’il s’agissait d’un voleur se rue sur Marcel, le frappant sévèrement avant même  qu’il n’eut  le temps de se défendre.Très rapidement, la scène draina une foule de curieux.

« Arrêtez. Arrêtez. Ce n’est pas un voleur », cria une voix dans la foulée. Le temps que les regards se tournent vers l’inconnu, Marcel arrive à se frayer un chemin, courir jusqu’à son vélo avant de prendre la fuite. Sacré mésaventure pour le pauvre étudiant.

 

TogoTopInfos.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here