Togo–Plusieurs établissements scolaires privés fermés dès la prochaine rentrée

0
342

Une note circulaire N°014/2023 du ministère des Enseignements Primaire, Secondaire, Technique et de l’Artisanat en date de ce 29 Juin porte à l’attention des parents d’élèves et des promoteurs d’établissements scolaires privés laïcs et confessionnels une liste de plusieurs dizaines d’établissements déclarés « clandestins ». Ceux-ci n’ouvriront pas leurs portes à la prochaine rentrée scolaire.

Selon la note signée par le ministre des Enseignements Primaire, Secondaire, Technique et de l’Artisanat, Professeur Dodzi Komla KOKOROKO, « une mission de contrôle des établissements scolaires laïcs et confessionnels, effectuée sur toute l’étendue du territoire national, a permis de procéder à la mise à jour de la situation » desdits établissements « conformément aux textes réglementaires en vigueur ».

Suite à cette mission, il ressort que plusieurs structures existantes « n’offrent pas un cadre sécurisé de formation et d’apprentissage » et « surtout n’assurent pas la qualité de l’enseignement tel que recommandé par la feuille de route gouvernementale 2020 – 2025 ».

Pour ces raisons, le ministère de tutelle a décidé de prendre ses « responsabilités » en fermant « ces établissements scolaires privés clandestins […], pour compter de la rentrée scolaire 2023 – 2024 ». Le ministre recommande vivement aux parents d’élèves de prendre les dispositions pour « orienter leurs enfants vers les établissements scolaires qui obéissent aux normes réglementaires ».

Voici la liste de ces établissements clandestins publiée par le ministère suivant les Directions Régionaux de l’Education du Grand Lomé et de chaque région.

Source : icilome.com