Togo-Pasteur Edoh Komi sur la visite de Bamako

Le pasteur Edoh Kossi Komi du Mouvement Martin Luther King (MMLK) a bouclé une visite de huit jours le 3 novembre dernier à Bamako. L’acteur de la société civile parle de ce qui en était au Mali.

Le séjour du 26 octobre au 3 novembre 2022 dans la capitale malienne, c’est « dans le cadre d’un sommet panafricaniste au Mali qui a connu un peu de problème au niveau de l’organisation », confie-t-il à icilome.com.

À Bamako, le responsable du Mouvement Martin Luther King (MMLK) a eu des échanges avec des responsables issues de diverses associations. Que ce soit de la société civile, des défenseurs des droits de l’homme, des autorités politiques ou municipales, entre autres organisations. Interrogé sur les personnalités rencontrées exactement le pasteur Edoh Kossi Komi répond : « Il y a eu des rencontres dont je ne peux pas donner des noms ».

Il a effectué également des visites de terrain lors de son séjour à Bamako.

« Avec mes collègues, certains camarades, nous avons effectué une visite à la maison de l’Organisation panafricaine mondiale (OPAM). Il y a eu aussi d’autres rencontres avec les populations à la profondeur du pays. Nous avons échangé et faire ressortir quel est leur état par rapport à la situation au nord du Mali », souligne pasteur Edoh Kossi Komi.

Et de poursuivre : « J’ai profité de mon séjour pour apporter le soutien aux peuples frères du Mali qui sont en difficulté depuis des années. C’est dans les moments difficiles qu’on connaît aussi les vrais amis comme on le dit souvent ».

Il précise que la « visite de Bamako a été fructueuse, a été plus que souhaitée », ajoutant : « notre souci majeur est de faire de l’Afrique un continent respecté, un continent digne, un continent prospère ».

Fini l’étape de Bamako, le pasteur Edoh Kossi Komi annonce des visites en perspective « pour le Niger et pour le Burkina Faso qui sont en proie aux menaces terroristes ».

Source : icilome.com