Togo-Pascal Asu Ahouissou prépare les noces d’or de sa carrière artistique

L’« artiste du monde » comme lui-même aime qu’on l’appelle veut marquer ses cinquante ans d’existence par une exposition qu’il place sous le sceau de la relation bilatérale entre son pays et les Etats-Unis.

S’il y a quelque chose qui se dégage chez Pascal Asu Ahouissou à première vue, c’est son amour pour tout ce qui est relatif à l’art. Bien que né dans une affaire dont le père s’est fait un nom dans les travaux publics au Togo, le jeune homme a, lui, choisi de faire son trou dans les dessins, tableaux. Et il a réussi son pari.

Pascal Asu Ahouissou s’est d’abord imposé dans son pays comme une valeur sûre avant de partir ensuite conquérir le pays de l’Oncle Sam, devenu depuis une vingtaine d’années l’un des artistes plasticiens africains qui compte parmi les meilleurs dans la ville de New York. C’est donc à travers les expositions de rues qu’il a été repéré par les principales galeries new-yorkaises avec lesquelles il collabore régulièrement.

Pour fêter ses noces d’or, il se prépare à organiser une exposition, dénommée Expo 50, le 2 avril prochain à Yokoé, une localité située au nord de Lomé, la capitale.

Cet évènement vise au moins objectifs. D’une part, montrer qu’on peut réussir dans l’art et en vivre dignement et célébrer par la même occasion la coopération entre le Togo et les Etats Unis d’autre part. Le choix du pays de l’Oncle se justifie par le fait que c’est là-bas qu’il a véritablement trouvé son épanouissement dans sa carrière artistique.

« C’est une exposition d’anniversaire, une exposition choisie pour célébrer ma carrière artistique. Une exposition dédiée à la coopération mes deux pays qui sont le Togo et les États Unis d’Amérique », nous répète-t-il.

Pendant donc l’Expo 50 en préparation, cinquante toiles représentant les cinquante Etats des USA seront exposées et commentées au public qui fera le déplacement. C’est une manière pour l’artiste de « souligner l’importance des relations bilatérales américano-togolaises et de mettre un accent particulier sur les opportunités qu’elles présentent ».

Après donc l’étape de Lomé qui durera deux mois, le plasticien mettra le cap sur le Bénin, le Burkina Faso, la Côte d’Ivoire, le Ghana… Il s’agira, en réalité, d’une tournée marquant son anniversaire pour prôner les valeurs qui lui sont chères, notamment l’amour, la paix, le vivre-ensemble. Puis suivra l’étape américaine, assure l’intéressé.

Pascal Asu Ahouissou a plusieurs projets en tête. L’un d’eux est la mise en place d’une résidence-atelier moderne actuellement en phase de finition. Elle sera en quelque sorte la maison des artistes et des promoteurs culturels.

Source : icilome.com