Togo – On tue les Togolais, Faure Gnassingbé s’en fiche !

« Notre vie commence à s’arrêter le jour où nous gardons le silence sur les choses graves » (Martin Luther King). Toujours prompt à exprimer ses civilités lorsqu’un événement se produit ailleurs, Faure Gnassingbé ne fait montre d’aucune compassion ni de solidarité quand il s’agit du sort de ses compatriotes.

En l’espace de six semaines, une demi-douzaine de Togolais ont été assassinés par sa soldatesque sans qu’il ne s’en émeuve outre mesure. Les populations ne sont pas encore remises des meurtres de quatre jeunes hommes, victimes de la barbarie des forces de sécurité dans le cadre du couvre-feu instauré pour lutter contre la Covid-19, ni du lâche assassinat de l’officier supérieur des FAT, le Col Toussaint Madjoulba Bitala que, jeudi 21 mai 2020, des militaires ont froidement abattu un jeune laveur de voitures, Agbende-Kpessou Hega Mohamed devant son môme de trois ans, au motif qu’il n’aurait pas obtempéré à leurs injonctions.

Cet acte, le refus d’obtempérer, mérita-t-il qu’on arrachât la vie à un être humain ? « La personne humaine est sacrée et inviolable », dit la Constitution togolaise. La vie humaine n-

Source : icilome.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.