Togo – « Nous risquons de ne plus avoir un seul média pour dénoncer les injustices », craint Ferdinand Ayité

Fermeture de journaux, interdictions d’émissions radios, sanctions tous azimuts contre des organes de presse… Pour le Directeur de Publication du journal « L’Alternative », Ferdinand Messan Ayité, il y a une grande menace qui est là.

En réaction à la décision de la Haute Autorité de l’Audiovisuel et de la Communication (HAAC) de retirer le récépissé au journal privé « L’Indépendant Express », pour avoir publier un article intitulé « Scoop de fin d’année : Femmes ministres interpellées pour vol de cuillères dorées », Ferdinand Messan Ayité, visiblement indigné, passe en revue la longue liste des organes de presse déjà fermés ou programmes radios interdits dans la sphère médiatique togolais.

« X Solaire, Légende FM, LCF et City FM, Taxi médias Show, Nouvelle et aujourd’hui Indépendant Express, la liste des médias ou des émissions que le régime est en train de mettre sous éteignoir et souvent avec la complicité tacite de certains hommes de médias est longue », a-t-il écrit sur sa page Facebook.

Pour le journaliste d’investigation (do-

Source : icilome.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.