Togo-MPL : Le président fondateur repend le recontrôle de son parti

Le Mouvement du Peuple pour la Liberté (MPL) a tenu son deuxième congrès statutaire et électif ce weekend à Lomé. L’occasion pour cette formation politique qui se réclame de l’opposition de reficeler ses objectifs et se définir de nouvelles perspectives.

Ce congrès a permis de réviser les textes du parti et d’élire un nouveau bureau national. Il s’agit surtout pour ces « Ablodévio » de couper le pont avec les « putschistes » qui avaient voulu, entre-temps, prendre le contrôle du MPL. Allusion faite au bureau présidé par Mawuto A-ley Koumi et Pascal Yigbe. Ces personnes étaient absentes au congrès.

« La sagesse m’a conseillé de prendre le temps pour rétablir les choses et la légitimité était de notre côté. J’estime le temps venu. Depuis presque 3 ans, il y a eu une dérive de certains membres du bureau national du parti dans la déloyauté et dans le non-respect des textes statutaires. Aucun groupe humain ne peut fonctionner sans un respect de textes qu’on s’est donnés », a déclaré M. Adjamagbo, président fondateur du MPL.

Justement. A l’issue de ce congrès, Prof. Pascal Adjamagbo a été réélu à la tête de sa formation politique. Il préside un bureau de 7 membres. Ces nouveaux membres élus ont même juré d’être loyaux envers le président nouvellement réélu.

Le président fondateur du MPL s’est fixé trois (3) objectifs fondamentaux à réaliser au cours de son nouveau mandat. « Je voudrais saisir l’occasion de ce deuxième congrès pour rappeler les objectifs que le bureau national s’engage à atteindre. Nous estimons qu’il est temps de travailler ensemble avec les partis qui se réclament de Ablodé et qui le mentionnent lors de leurs réunions ou manifestations politiques. Créer une plateforme de partis politiques togolais pour se prononcer de manière forte sur les questions importantes aussi bien du pays que sur le plan régional et autres. Et enfin, créer un comité d’action pour la transparence et la justice électorale », a souligné Pascal Adjamagbo.

C’est depuis 2017 que le MPL a fait son entrée sur la scène politique togolaise. Se réclamant de l’opposition, ce parti se fixe pour objectif, entre autres, de lutter pour l’avènement du changement dans la gouvernance du Togo par une alternance politique, de resserrer le lien de confraternité entre les Togolais, de faire de l’armée togolaise une armée républicaine, d’améliorer les conditions de vie et de travail des Togolais dans tous les secteurs…

Source : icilome.com