Togo, Molester les leaders politiques et les citoyens après les manifs : Une nouvelle illustration de la lâcheté de Faure Gnassingbé et des « mili-tarés » à sa solde !

Bastonner des responsables politiques n’est pas nouveau. Le capitaine Kondo dans le temps avait asséné un coup à l’omoplate à monsieur Fabre en 2010.

Togo, Molester les leaders politiques et les citoyens après les manifs : Une nouvelle illustration de la lâcheté de Faure Gnassingbé et des « mili-tarés » à sa solde !

Si Fabre est sorti indemne ce soir, monsieur Francis Pedro Amuzun, Madame Suzanne Nukafu ainsi que de nombreux militants de l’opposition ont été molestés par les militaires. Madame Adjamagbo empêchée de rentrer chez elle.

Leur crime, avoir emprunté une autre voie que l’itinéraire au retour de la marche.

Un délit sous la dictature. Monsieur Yark va servir son scénario qui va incriminer la coalition. Vous continuez à penser que les forces dites de l’ordre sont apolitiques et républicaines au Togo des Gnassingbé ?

Ces forces dites de l’ordre ont violenté dans ce pays des sommités de l’église catholique. Ce régime n’a aucune limite dans le mal. Et les Togolais méritent d’être conduits par ceux qui ont du cœur et du respect pour la vie.

Ceux qui sont contraints au dialogue doivent savoir que ces discussions doivent acter définitivement la mauvaise foi de Faure et acolytes. Ceux qui proposent des dialogues à tout va au lieu de dire à la dictature qu’elle a assez fait de dégâts comme ça doivent arrêter leur comédie. Faire semblant est une caution à un régime criminel.

Fabbi Kouassi

Titre : 27avril.com

27Avril.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.