Togo- Modification de la constitution: Le pouvoir veut passer d’un régime présidentiel à un régime parlementaire

0
140

C’est un véritable coup de force que prépare le régime RPT/UNIR. Le tripatouillage en cours va au-delà du septennat qui est répandu dans l’opinion nationale.

La Constitution togolaise passe actuellement sous le bistouri à l’Assemblée nationale. Elle subit une chirurgie esthétique radicale, taillée sur mesure, à la demande du régime place. Le charcutage va bien au-delà de la simple extension du quinquennat. « Vous voulez savoir ce qui a été modifié dans la constitution qui est en cours d’examen au parlement ? Tout a changé. Je dis bien tout », a lâché l’opposant Jean-Pierre Fabre ce vendredi devant la presse.

Le président de l’ANC qui dénonce un coup d’Etat constitutionnel prévient qu’il s’agit en effet d’un passage à une nouvelle République. « Le régime veut passer d’un régime présidentiel à un régime parlementaire où le pouvoir exécutif sera détenu par un président du conseil des ministres », a-t-il souligné.

Et d’ajouter: « Si la proposition passe, il n’y aura pas d’élection présidentielle en 2025 vu que dans les nouveaux textes, c’est le parlement qui va élire le Président. C’est ce que ce régime prépare pour maintenir Faure Gnassingbé au pouvoir ».

Les Dr Nassif du régime cinquantenaire ont l’intention de tirer parti de la composition unicolore du parlement actuel pour élaborer une nouvelle constitution conforme aux aspirations du Prince de Lomé II.

Et c’est bien triste!

Source : icilome.com