Togo-Lutte le VIH pédiatrique : EVA et REMAPSEN unissent leurs forces

Le réseau Enfant et VIH en Afrique (EVA) et le Réseau des médias africains pour la promotion de la santé et de l’environnement (REMAPSEN) décident de travailler ensemble pour contribuer à mettre fin au VIH chez les enfants.

Le thème « Poussons à l’égalité » choisi cette année pour marquer la Journée mondiale de lutte contre le Sida, célébrée chaque 1er décembre, résume tout le combat qu’il faut mener pour que les objectifs fixés pour 2030 deviennent une réalité.

Cela passe nécessairement par une grande place à accorder à la lutte contre la transmission de la maladie chronique aux enfants. C’est à juste titre que Winnie Byanyima, la directrice exécutive de l’ONUSIDA déclare : « une inégalité qui me fend le cœur, est celle qui touche les enfants vivant avec le VIH », exhortant les uns et les autres à s’employer pour y mettre fin.

C’est en cela que la collaboration entre EVA et REMAPSEN trouve toute son importance, d’autant plus que, comme l’a souligné Dr Gérès Ahognon, lors d’une rencontre virtuelle, « lorsque vous prenez les indicateurs chez les enfants, vous avez à peine 35% qui sont dépistés. 35% qui sont mis sous traitement et seulement 27% qui ont une charge virale indétectable. Comparés aux chiffres obtenus au niveau des adultes, l’écart est très grand ».

Ces deux entités promettent travailler ensemble de telle sorte que cette inégalité n’existe plus. D’où le nouveau plan stratégique d’EVA qui met un accent particulier sur le renforcement de capacités des associations communautaires, de poursuivre le plaidoyer sur le plan international afin que les femmes contaminées soient prises en charge lors de leur accouchement.

Source : icilome.com