Togo-Lutte contre l’extrémisme violent : Le gouvernement veut impliquer les populations

Une rencontre sur l’extrémisme violent a eu lieu dans la commune de Kpendjal Ouest 2. Les populations y ont participé.

Selon la page Facebook Commune kpendjal Ouest 2, cette rencontre fait suite aux menaces survenues ces derniers temps dans le nord du pays, proche de la frontière avec le Burkina Faso. Une équipe constituée de forces de l’ordre et de sécurité tous natifs du milieu a assurée la rencontre. Dépêchée par le ministre de l’armée, cette équipe avait à sa tête le Colonel Banla.

La rencontre s’est tenue dans l’enceinte de l’École Primaire Publique (EPP) de Pogno. Le maire de la commune Kpendjal Ouest 2, Komlan Mintoiba, les chefs cantons, les chefs religieux, les chefs de villages, les CCD, les CVD, ainsi que des acteurs de la société civile y ont participé.

« L’objectif est de sensibiliser la population et l’amener à côté des forces de l’ordre et de sécurité dans la lutte contre l’extrémisme Violent et l’insécurité qui avance à grand pas vers nous », a indiqué la page Facebook Commune kpendjal Ouest 2.

Source : icilome.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.