Togo: l’opposition marque une pause mais prépare 3 jours de manifestations Featured

La coalition de l’opposition ne compte rien lâcher même après la répression des partisans de l’opposition dans les villes de Lomé et de Sokodé les 18 et 19 octobre dernier. Elle vient d’annoncer trois jours de marches pour exiger le retour à la Constitution de 1992, la révision du cadre électoral, la libération immédiate et sans conditions des personnes arrêtées depuis le 19 août dernier, entre autres.

Les 14 partis de l’opposition regroupés dans cette coalition appellent de ce fait à une grande mobilisation à Lomé et dans les autres villes de l’intérieur du pays à l’occasion de ces nouvelles manifestations prévues pour les 7, 8 et 9 novembre prochains.

Pour la nouvelle semaine qui commence, il n’y a pas vraiment d’appelle à manifester même si en conférence de presse le jeudi dernier, le regroupement avait appelé les populations à sortir tous les jours pour manifester leur indignation contre le pouvoir de Faure Gnassingbé.

Avant la manifestation, la coalition de l’opposition prévoit une descente dans le Togo profond pour, dit-on, se rendra au chevet des populations victimes des « exactions militaires et miliciens » afin de les réconforter.

Ladite tournée a lieu dans un premier temps du 28 au 30 octobre dans les régions septentrionales du pays, et dans un second temps du 4 au 6 novembre dans les régions de Plateaux et Maritime.

TogoBreakingNews.info

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.