Togo : Lomé, au cœur de la finance régionale

73

Pour conforter Lomé dans son statut de centre d’affaires régional de premier plan, l’État va ouvrir le capital des deux banques publiques.

En marge du lancement de son Plan national de développement (PND), le gouvernement a conclu un accord de partenariat avec le groupe panafricain Ecobank. Un « deal » au service de l’ambition que le pays cultive depuis quelques années : devenir une place financière régionale de premier plan. À travers ce partenariat, le groupe Ecobank, en sa qualité de grand investisseur privé et d’acteur incontour­nable dans son domaine, apporte son expertise au gouvernement pour l’aider à impliquer le secteur privé dans le financement du PND.

Selon des sources proches du dossier, Ecobank appuiera une série de mesures et de réformes nécessaires à la mise en place d’un hub financier (allègement des procédures administratives et juridiques, mise à niveau des formations, etc.). « Cette logique de hub est naturelle, parce qu’il y a [à Lomé] une culture d’accueil des grands groupes financiers », souligne Kanka-Malik Natchaba, le coordonnateur de la cellule présidentielle d’exécution et de suivi des projets prioritaires.

Jeune Afrique

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here