Togo-Libération de Fovi Katakou : La DMK félicite les populations

Mme Adjamagbo-Johnson

Rendant public un communiqué en date du 21 décembre 2021, la Dynamique Mgr Kpodzro dit prendre acte de la libération sous contrôle judiciaire de l’activiste Fovi KATAKOU. Elle félicite les populations togolaises qui ont contribué à son élargissement et exige encore une fois, la libération sans condition : des journalistes Ferdinand Ayité, Joël Egah ; des activistes dont Jean Paul Omoulou ; des acteurs politiques, en l’occurrence Paul Missiagbeto, Djimon Oré.

COMMUNIQUE DE PRESSE DE LA DMK

Relatif à la libération de Fovi KATAKOU ce 20 décembre 2021

Fovi KATAKOU, activiste tenace, connu sur les réseaux sociaux pour ses positions en faveur de la démocratie est libéré ce 20 décembre 2021, après avoir passé neuf jours en prison pour avoir appelé à l’indignation face à l’arbitraire.

La DMK prend acte cette libération sous contrôle judiciaire de Fovi KATAKOU avec obligation de pointage quotidien dans un commissariat et lui souhaite malgré l’imposition cette surveillance, un bon retour auprès de sa famille,

La DMK félicite les populations togolaises qui ont par des moyens divers manifesté avec fermeté leur opposition à l’inhumanité et à l’arbitraire, contribuant ainsi à la libération de notre frère.

La DMK condamne une fois encore l’instrumentalisation de la justice notamment à des fins politiques, très dangereuse et préjudiciable à la paix au Togo.

La DMK, saisit cette opportunité pour continuer d’exiger la libération sans condition : des journalistes Ferdinand Ayité, Joël Egah ; des activistes dont Jean Paul Omoulou ; des acteurs politiques, en l’occurrence Paul Missiagbeto, Djimon Oré et de la centaine d’innocents qui croupissent en prison pour avoir tout simplement protester dans une marche pacifique ou émis une opinion contraire à celle d’un régime plus que cinquantenaire qui veut museler tous les Togolais.

La DMK veut rassurer les Togolaises et Togolais que leur choix du 22 février 2020, source de bien de souffrances, n’est pas vain et ne saurait être passé en perte et profit.

« QUE VIENNENT LES TYRANS, TON CŒUR SOUPIRE VERS LA LIBERTE ». LIBERTE IMMEDIATE POUR TOUS LES DETENUS POLITIQUES.

Fait à Lomé, le 21 décembre 2021.

La Coordinatrice de la DMK.

Kafui ADJAMAGBO JOHNSON

Source : icilome.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.