Togo-Les volontaires du Corps de la Paix sont de retour

Deux ans après une pause forcée par la pandémie du coronavirus, les Volontaires du Corps de la Paix des Etats-Unis sont de retour. Vendredi, ils ont prêté serment devant le nouvel ambassadeur des USA au Togo, Elizabeth Fitzsimmons.

Ils sont au total 17 nouveaux Volontaires du Peace Corps à prêter serment vendredi à la résidence de l’Ambassadeur des Etats-Unis d’Amérique au Togo, Elizabeth Fitzsimmons. C’était en présence de Maureen Cunningham, Représentante Résidente du Corps de la Paix et de représentants du gouvernement togolais. Divers autres invités de la mission diplomatique américaine ont également pris part à la cérémonie.

Ce groupe de volontaires est le premier après une interruption de près de deux années due à la pandémie de Covid-19. « Après deux ans d’absence due à la pandémie, nous sommes de retour pour soutenir le pays à travers le volontariat et œuvrer pour le développement à la base », a déclaré Mme Cunningham.

Ces nouveaux volontaires interviendront dans trois (3) domaines au Togo, plus précisément dans les communautés rurale des régions Maritime et des Plateaux. Cinq (5) de ces volontaires interviendront dans l’éducation à la santé communautaire et au renforcement du système de santé. Sept (7) seront dans l’éducation de l’anglais dans les écoles publiques. Ils travailleront pour renforcer les compétences en anglais de leurs élèves grâce à des méthodes d’enseignement innovantes et participatives en classe et à travers des clubs de conversation en anglais et d’autres activités parascolaires en dehors des salles de classe. Ils aideront également leurs homologues togolais à travers des échanges de compétences grâce au coaching et à l’observation par les pairs.

Cinq (5) de ces volontaires seront dans la promotion de l’agriculture durable. Ils travailleront avec leurs homologues locaux pour fournir une formation technique et un suivi-conseil aux petits agriculteurs afin d’adopter des techniques agricoles bio-intensives et climato-intelligentes. L’intervention des volontaires sera orientée sur les itinéraires techniques culturaux, le petit élevage, la conservation et la gestion des eaux et sols, la production d’arbres et le développement des systèmes agroforestiers, la gestion des opérations post-récoltes et les compétences de base de gestion d’une exploitation agricole, la diversification du régime alimentaire et la sécurité nutritionnelle du ménage.

En plus de ces activités sectorielles, tous les volontaires sont tenus de s’impliquer activement dans les projets suivants : Equité genre et autonomisation des jeunes femmes, riposte contre la COVID-19, prévention du paludisme, la sécurité alimentaire.

Notons que ces volontaires du Corps de la Paix, avant d’être déployés sur le terrain, ont reçu une formation accélérée de 11 semaines où ils ont appris les bases de la culture togolaise, notamment les langues locales : Ewé, Adja, Ifè et le Français. Ils ont même pris des prénoms locaux en fonction de leur jour de naissance. Des prénoms comme Koffi, Kokou, Adjo, Akouvi…

Pour rappel, cela fait 60 ans que les volontaires du Corps de la Paix interviennent au Togo. Le pays et l’agence américaine ont signé la convention de coopération en août 1962 et les premiers volontaires sont arrivés dans le pays en septembre de la même année. A ce jour, plus de 3.000 volontaires ont servi au Togo.

Source : icilome.com