Togo: les vérités de Gilchrist Olympio à Tikpi Atchadam et Jean-Pierre Fabre

Crédit photo: buzzdutogo.com

L’Union des Forces du Changement (UFC) va désormais faire sans son emblématique leader Gilchrist Olympio.

A la tête du parti depuis sa création en 1992, le fils du premier président du Togo a annoncé sa retraite politique ce mardi.
Lire aussi: « Les conseils de Gilchrist à Faure Gnassingbé après sa retraite politique »

Dans son discours de circonstance, l’octogénaire n’a pas hésité à prodiguer ses derniers conseils à ses <>, surtout au vue de l’actualité togolaise marquée par une crise sociopolitique qui a causé la mort de plus d’une dizaine de Togolais.

<


(…) Nous souhaitons tous qu’une alternance politique voit enfin le jour au Togo. Nous sommes tout aussi responsables de l’avenir de nos enfants que le sont nos adversaires politiques. Il nous revient à tous de prévenir le pire. Gardons-nous d’instrumentaliser la détresse et les aspirations de notre jeunesse aux simples fins d’aboutir à des desseins politiques à court terme. Evitons au Togo de devoir réapprendre l’histoire dans le sang, en hypothéquant une génération entière sur l’autel d’ambitions impatientes ou de pulsions révolutionnaires.



(…)À nos compagnons de lutte, et à la classe politique dans son ensemble, je voudrais dire que le temps des postures et des déclarations fracassantes est révolu. A ce temps doit succéder celui de la vérité et du courage.



Celle de reconnaitre les limites de certaines stratégies et celui de travailler fermement pour un compromis acceptable par tous>>, a-t- il déclaré ce mardi lors d’une conférence de presse.

Source : www.togoweb.net

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.