Togo: Les imams de Sokodé et de Bafilo libérés par le gouvernement

Le gouvernement togolais avait annoncé jeudi au cours de sa conférence de presse que des dispositions étaient en cours pour la remise en liberté des imams de Sokodé et de Bafilo arrêtés en marge des manifestations organisées par la Coalition des 14 partis politiques de l’opposition. C’est désormais chose faite. Alfa Hassan Mollah (Sokodé) et Abdoul Wahid (Bafilo) ont recouvré vendredi leur liberté sous contrôle judiciaire selon une source gouvernementale.

Selon notre source, la libération de ces deux imams à qui il est reproché de prêcher de l’intégrisme dans les mosquées de Sokodé et de Bafilo est un « grand geste d’ouverture et d’apaisement de la part de Faure Gnassingbé ».

Au niveau du gouvernement, on estime que ce geste est la démonstration du souci de décrisper le climat sociopolitique.

Les imams ont été libérés sous contrôle judiciaire. Et de sources judiciaires, nous apprenons que toutes violations des mesures imposées entraîneraient une réaction adéquate des autorités.

« Toute récidive appellera des mesures les plus fermes », nous confie-t-on depuis le tribunal de Kara.

Par ailleurs, la même source gouvernementale nous informe que des invitations ont été lancées ce matin aux acteurs politiques afin d’entamer les consultations dès le début de la semaine prochaine sur les modalités du dialogue.

« Tout semble donc s’accélérer et l’opposition est désormais placée face à sa responsabilité devant nos concitoyens et la communauté internationale », avance notre interlocuteur.

TogoBreakingNews.info

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.