Togo-Les habitants de Yokoè Agblégan veulent une école à la place de la décharge sauvage

Dans la commune du Golfe 7, les habitants de Yokoè Agblégan sont en colère contre la décharge sauvage érigée en plein cœur de leur quartier. Ils gardent une dent contre leur maire à qui ils reprochent de n’avoir pas tenu promesse.

A Yokoè Agblégan, certaines choses ne se passent pas comme beaucoup l’espéraient. C’est le cas de la décharge sauvage. Ce lundi 14 novembre 2022, les mécontents ont encore manifesté leur ras-le-bol, surtout que le maire Djikonou leur aurait promis de « déplacer le dépotoir vers Hougomé ou nous allons créer un grand définitif ».

Une promesse fait le 5 octobre dernier, mais qui, visiblement, ne serait pas respectée un mois après. « Récemment le maire nous a promis qu’il enverra des camions pour enlever le dépotoir, mais jusque-là il n’a rien fait. Au contraire, il a fait des clôtures avec des tôles pour cacher quelque chose », déplore une riveraine dans des propos rapportés par Togobreakingnews.

Selon cette source, il y aurait début de ramassage des immondices. « Les ordures sont ramassées et entassées vers la clôture pour que personne ne les voit. Mais l’odeur est toujours nauséabonde ; on passe et on marche sur la poubelle et tout cela est insupportable. Il y a des mouches », regrette une autre habitante, allant jusqu’à dire qu’elle est convaincue que « le taux du paludisme ou des maladies microbiennes a augmenté dans le quartier à cause de ce dépotoir ».

En place et lieu de ce dépotoir, les manifestants de ce lundi exigent la construction d’une école publique.

Source : icilome.com