Togo : les albinos montent au créneau


L’Association Nationale des Albinos du Togo (ANAT) a effectué une sortie médiatique cette semaine, à l’issue de la Journée internationale des droits de l’homme.

L’ANAT invite le gouvernement togolais à appliquer le Plan d’action régional sur l’albinisme en Afrique adopté pour la période 2017-2021 et approuvé par la Commission africaine des droits de l’homme et des peuples.

« Nous saisissons cette journée internationale des droits de l’homme pour organiser cette conférence de presse et mettre en lumière ce plan d’action en vue de suiciter la mobilisation pour sa mise en œuvre », a indiqué Souradji Ouro-Youndou, le président de l’ANAT devant la presse locale.

Les Albinos, se sentant marginalisés, veulent que le gouvernement se réfère aux mesures 12 et 15, qui préconise une procédure à la mise en œuvre de la création du poste d’agent spécialisé dans le domaine de l’albinisme et l’application du principe d’ « intersectionnalité ».

« Deux mesures phares qui s’inscrivent d’ailleurs dans l’axe 3 du PND. Celles-ci, pour permettre un grand impact positif sur l’amélioration des conditions de vie de toutes les personnes atteintes d’albinisme du Togo », a expliqué M. Ouro-Youndou.

À en croire le président, ce plan d’action est, à ce stade, très peu connu du gouvernement togolais et des agences des Nations Unies.

Source : l-frii.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.