Togo- Le meeting d’hommage à Mgr Kpodzro a fait flop

0
193

La Dynamique Mgr Kpodzro (DMK) a tenu son meeting ce dimanche à Lomé en hommage au prélat décédé le 4 janvier 2024 et inhumé début février. Seulement, la mobilisation n’était pas au rendez-vous.

Même autorisée, la manifestation de la DMK ce dimanche 25 février 2024 au bas fond du Collège Saint-Joseph n’a mobilisé qu’une poignée de personnes.

Selon les informations, mêmes les membres de la Dynamique pour la Majorité du Peuple (DMP, née de la dissidence avec la DMK), invités pour la circonstance, ont brillé par leur absence. « Seules les deux tendances du CAR et le parti Santé du peuple de Dr Kouessan (qui a fait une brève apparition) étaient aux côtés de la DMK », informe le confrère Togo Scoop.

Pour justifier cette faible mobilisation, le Coordinateur de la DMK, Paul  Missiagbeto jette la  faute sur le préfet de Kloto et le régime.

« Au niveau de la préfecture de Kloto, il y a un préfet, un certain Bertin, un ancien de l’UFC, qui a appelé un convoi de notre parti qui venait assister au meeting et leur a intimé l’ordre de rebrousser chemin sinon à leur retour ils seront enfermés. Ce qui a obligé la délégation fait demi-tour à l’exception du président fédéral et le coordinateur régional qui sont arrivés. C’est le début, il y a aussi la soldatesque, ce climat de peur, de terreur qui règne. C’est aujourd’hui que nous avons commencé, nous avons déverrouillé, ça n’a pas été facile pour nous. Mais prochainement ce sera plus développé que cette fois-ci », a-t-il indiqué.

A noter qu’au cours de cette manifestation des drapeaux de certains pays notamment la Russie, le Niger, le Burkina Faso, le Mali et la France ont été brandit par les manifestants. D’ailleurs, Thomas N’Soukpoè a déclaré à la tribune que la DMK a eu des échanges avec l’Ambassade de France au Togo qui a accepté dégager Faure Gnassingbé du pouvoir.

Source : icilome.com