Togo-Le FPD exige la libération de son président

Le Front des Patriotes pour la Démocratie (FPD) exige la libération de son président, Djimon Oré, enlevé à son domicile hier après-midi, par un groupe de gendarmes habillés en civil, lourdement armés.

Selon les informations, le domicile de l’opposant a été fouillé de fond en comble hier par ces agents de la gendarmerie. Il est reproché à Djimon Oré des propos diffamatoires qu’il aurait tenus lors d’une sortie sur la chaîne de télévision « Tempo Afric TV ».

L’intervention de l’ex-ministre Djimon Oré sur Tempo Afric TV

« Ce qui s’était passé hier jeudi au domicile de Djimon Oré est regrettable et condamnable. Le président Djimon est à son domicile aux alentours de 15 heures et un contingent de la gendarmerie lourdement armé, mais en civil, débarque. Les agents ont perquisitionné la maison de fond en comble, et après, ils ont demandé au président Djimon de les suivre. En partant, ils ont pris une de ses mallettes. C’est après que nous avions su que c’était la gendarmerie qui est venu l’enlever. Actuellement, il est au SCRIC », raconte l’un des collaborateurs de Djimon Oré.

Et de poursuivre : « Nous aurions appris qu’il serait reproché à notre président des propos diffamatoires qu’il aurait tenus lors d’une émission sur Tempo Afric TV. Nous avons rencontré les avocats de Djimon Oré. Nous allons encore les rencontrer dans la journée d’aujourd’hui. Et c’est là que nous serons réellement ce qui est reproché à notre président ».

Le parti exige par ailleurs la libération immédiate de son président.

Source : icilome.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.