Togo – Le Col. Amblesso Kokou N’soua libéré

Le nom du Colonel Amblesso Kokou N’soua ne dira grand-chose aux Togolais lambda. C’est logique, puisqu’il n’est pas connu du grand public. Mais dans le cercle fermé de Faure Gnassingbé, cet officier haut gradé des Forces armées togolaises n’est pas n’importe qui.

Le 23 février dernier, juste au lendemain de la mascarade d’élection présidentielle, l’homme a été arrêté à Dapaong où il serait en mission. Mais quatre jours après, l’on a appris sa détention au Service de renseignement et d’Investigation (SRI) à Lomé.

Le Colonel Amblesso Kokou N’soua a été arrêté pour des raisons d’activités politiques contre le régime de Faure Gnassingbé. « Les charges contre [lui] sont très lourdes », rapportait sa sœur dans un audio qui a fait le tour des réseaux sociaux.

Le régime de Faure Gnassingbé soupçonnait l’officier de jouer un double jeu, de militer aux côtés d’Agbéyomé Kodjo, candidat de la dynamique Kpodzro à la présidentielle 2020, surtout que les deux sont originaires de la préfecture de Yoto.

Selon le confrère Le Temps, l’officier qui est seulement à quelques mois de sa retraite, a été libéré en début de semaine, après quelques mois de détention.

Notons que le Colonel Amblesso a fait carrière auprès du Général Yark Damehame au ministère de la Sécurité, puis à la Direction de la Sûreté. Discret, il était inconnu aux bataillons.

Source : icilome.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.