Togo: le calme n’est toujours pas revenu à Sokodé après l’arrestation de l’Imam

La ville de Sokodé toujours sous tension. Les affrontements entre forces de l’ordre appuyées par des militaires et populations suite à l’arrestation de l’imam Djobo Mohamed Alassani hier lundi, se sont poursuivis dans la journée de mardi 17 octobre.

La violence a regagné la ville de Sokodé depuis hier, après l’interpellation d’un prêtre musulman jugé trop proche de Tikpi Atchadam, président du Parti National Panafricain (PNP).

Routes barrées, pneus incendiés, course-poursuites entre manifestants et forces de l’ordre et des militaires, lancé de gaz lacrymogènes, réponse par des jets de pierres et de cailloux ; c’est la scène qui a eu lieu dans la journée de mardi à Sokodé.

Le bilan est lourd. Selon le gouvernement, les violences survenues dans la nuit de lundi ont fait 3 morts, dont deux militaires, des blessés dont des graves et d’importants dégâts matériels.

TogoTopInfos.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.