Togo–La nouvelle rentrée scolaire menacée par une grève

Vendredi dernier, la Fédération des syndicats de l’éducation nationale (FESEN) invitait le gouvernement togolais a honoré les engagements pris vis-à-vis des acteurs du secteur de l’éducation.

Un ultimatum a été déposé sur la table du ministre des Enseignements Primaire, Secondaire, Technique et de l’Artisanat, prof Dodzi Kokoroko, à cet effet. Sans quoi, il y aura grève dès la nouvelle rentrée scolaire, a expliqué l’organisation.

« Les membres du bureau national fédéral de la FESEN prennent acte du démarrage dans les agences de la CNSS de la seconde phase du remboursement des prélèvements opérés sur les émoluments des enseignants auxiliaires avant leur reversement dans le cadre des fonctionnaires de l’enseignement.

En revanche, ils expriment leur inquiétude et mécontentement par rapport à la non-proclamation des résultats du dernier concours de recrutement des enseignants fonctionnaires et de conseillers d’orientation promise par le gouvernement », ont indiqué les enseignants regroupés au sein de la FESEN.

Ils réclament donc les primes spéciales des enseignants dont la promesse a été faite par le gouvernement depuis janvier 2021 en vue de la préservation d’un climat d’apaisement et de sérénité en milieu éducatif. Ceci, ajouté aux mesures d’accompagnement et de dotation non mises à temps à disposition des chefs d’établissements préscolaires, primaires et secondaires pour une bonne rentrée scolaire.

Notons que la rentrée scolaire comptant pour l’année scolaire 2021-2022 a débuté ce lundi 27 septembre 2021.

Source : icilome.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.