Togo / La manifestation du 11 avril vue par le ministre Yark Damehane

290

Togo / La manifestation du 11 avril vue par le ministre Yark Damehane

Malgré la forte présence des militaires et gendarmes sur les lieux de rassemblement des manifestants ce mercredi, les responsables de la Coalition des 14 partis politiques ont donné le ton de la tenue de la marche qui, bien entendu, n’a pas été pacifique. Bilan : des interpellations, des dégâts matériels et des blessés.

En effet, la Coalition des 14 partis politiques de l’opposition a prévu des manifestations de rue les 11, 12 et 14 avril sur toute l’étendue du territoire togolais. Ce premier jour de manifestation a été émaillée de courses-poursuites entre forces de l’ordre et manifestants. D’après un communiqué public du ministère de la Sécurité, certaines scènes de violences occasionnant des dégâts matériels sur des véhicules de certaines personnalités à savoir, le ministre de l’Urbanisme, Fiatuwo Kwadjo Sessenou et de Jean-Pierre Fabre, Chef de file de l’opposition sont à signaler.

Par ailleurs, dans certaines villes du pays notamment Lomé, Kpalimé, Anié et Sokodé, les forces de sécurité ont dispersé les attroupements de manifestants et dégagé des barricades érigées par ces derniers. « La Police a procédé à l’interpellation de 20 personnes dont 19 ont été libérées en début d’après-midi à Kpalimé et de 20 autres manifestants à Lomé », indique le communiqué.

Le ministre de la Sécurité et de la Protection Civile, Yark Damehane, appelle l’ensemble de la population et de la classe politique à garder le calme et à se conformer aux prescriptions des autorités administratives.

TogoTopInfos.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here