Togo: la France réagit et appelle les acteurs à entamer un dialogue Featured

0
598

La crise politique au Togo s’exacerbe. Elle s’enlise et les conséquences sont lourdes. En deux mois, on déplore déjà une dizaine de morts et de nombreux blessés à Lomé et à l’intérieur du pays. Jeudi, Tikpi Atchadam le président du PNP avait sollicité l’intervention de la France dans la résolution de la crise. Mais avant cet appel, la France a condamné les violences et appelé les acteurs politiques à entamer un dialogue.

C’est par l’entremise du ministère français des affaires étrangères que les autorités françaises réagissent sur la situation dramatique qui prévaut depuis quelques semaines au Togo. La crise a pris une allure inquiétante depuis le 05 octobre avec la marche de la colère organisée par la Coalition de l’opposition togolaise. Les deux jours de marches auxquels l’opposition a été cette semaine ont été un chaos.

L’on a aperçu dans les rues de Lomé, des individus organisés en bande et qui sèment la terreur dans plusieurs quartiers. Leurs agissements ressemblent fort à des descentes punitives avec à la clé, de nombreux blessés et même des morts le mercredi dernier.

Tikpi Atchadam qui intervenait sur les ondes de Rfi  a sollicité la réaction de la France et surtout l’intervention d’Emmanuel Macron pour faire entendre raison au président togolais, Faure Gnassingbé.

Dans le même temps, le ministère français des affaires étrangères a indiqué lors d’un point de presse que « La France suit avec préoccupation la situation au Togo ».

« Nous condamnons fermement les violences récentes qui ont fait plusieurs victimes [et] appelons les parties à l’apaisement et à entamer un dialogue.», a ajouté ce département.

Pour une sortie de crise, des initiatives se prennent dans la sous-région pour rapprocher les acteurs. Mais toutes sont encore au poids mort.

TogoBreakingNews.info