Togo: la Dynamique est tombée dans le jeu du pouvoir

Il a fait assez de bruits lors de la présidentielle du 22 février 2020. Du tapage, il l’avait énormément fait, avec le concours du prélat Mgr Kpodzro dans un creuset appelé ” Dynamique Mgr Kpodzro “.


A les écouter il y a quelques mois, on penserait à un tsunami électoral au soir du 22 février 220, mais rien au finish. La question que le commun des mortels se pose est juste TOUT CA POUR CA ?

Le malheur du natif de Toklpi est de s’être entouré de politiques hommes et femmes en quête d’un abri pour se définir vaille que vaille dans la société. Des acteurs politiques qui ont tout échoué, qui n’ont connu que d’échecs durant tout leur parcours et qui éhontement continuent à se chercher.

A LIRE AUSSI: Secret de Palais: des proches de Faure Gnassingbé cité dans la gestion de l’hydrocarbure

Des nomades politiques et adeptes d’un combat inachevé, ils ont assailli le leader du MPDD, qui avait aussi de la peine à se positionner comme cela se devait sur l’échiquier politique national après ses péripéties et déboires politiques.

La bande à Brigitte Adjamagbo Johnson, en passant par Fulbert Attisso, Gabriel Sassouvi Dosseh et Thomas Noussoukpoe, avait véritablement constitué la poisse pour Agbéyomé Kodjo.

En plus tels des missionnaires ils ont tout fait pour le noyer, le plomber et lui créer tous les problèmes du monde. Aujourd’hui seul face à son destin politique, s’il en existe encore pour lui, Agbéyomé Kodjo doit être le plus malheureux des recalés de la dernière présidentielle et des hommes politiques togolais de l’heure.

Précisons aussi que la compagnie de Mgr Kpodzro n’a pas fait tellement de bien à Agbéyomé Kodjo. Le radicalisme, l’intransigeance et la vengeance affichée du vieux prélat a énormément joué en sa défaveur.

A LIRE AUSSI: La boulimie du pouvoir: Faure Gnassingbé seul maître à bord

L’objectif poursuivi par Agbéyomé Kodjo en se mettant sous la coupole de Mgr Kpodzro n’aura pas été totalement atteint. Le seul succès si on peut le dire ainsi, est la victoire électorale de Gabriel Messan Agbéyomé Kodjo (avec le concours de la Dynamique) sur Jean Pierre Fabre, le leader de l’Alliance nationale pour le changement (ANC).

Et n’ayant pas su capitaliser ce succès de saison, Agbéyomé Kodjo est aujourd’hui totalement perdu. A force de vouloir se faire entendre, le candidat très malheureux Agbéyomé Kodjo sera obligé de ne faire que du réchauffé.

Un terrain bien glissant pour lui qui est placé sous contrôle judiciaire ensemble avec ses compagnons de misère Brigitte Adjamagbo-Johnson, Fulbert Attisso et Marc Mondji l’assistant du prélat avec quatre (04) points bien précis et concis qui violés pourraient l’emmener ailleurs que dans un hôtel 5 étoiles et à tout moment.

Une fin politique bien triste pour le leader du MPDD qui n’a que ses yeux pour pleurer et ses méninges pour tout regretter en silence, même si le courage et l’énergie nécessaires lui manquent aujourd’hui. Agbéyomé Kodjo a tout perdu. Agbéyomé Kodjo est donc perdu.

Le Médium

Vous aimeriez voir ceci:

Source : Togoweb.net

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.