Togo- La CEET au bord de la crise : Les agents réclament leur dû

0
107

Hier, mercredi 20 mars à Lomé, le personnel de la Compagnie Énergie Électrique du Togo (CEET) a observé un mouvement d’humeur. Ces agents expriment leur mécontentement suite au retard du paiement de la prime de performance annoncée par la direction.

En effet, dans une note d’information datée du 19 mars, le Directeur Général de la CEET, Debo Barandao, informait ses employés de l’impossibilité du paiement de la prime de performance pour le mois de mars 2024. Pourtant, selon le point 6 du contrat de performance révisé et signé entre l’État et la CEET, ladite « gratification » devrait être accordée aux agents sur la période allant du 1er avril 2023 au 31 décembre 2024.

Le DG de la CEET motive cette indisponibilité à satisfaire le personnel par les difficultés que traverse la compagnie. « En raison des perturbations récurrentes dans la fourniture d’énergie électrique subies par les abonnés au cours de ces périodes, les efforts ont été orientés vers la recherche de solutions afin de rétablir une fourniture en continu de l’énergie électrique. Ces préoccupations ne permettront pas l’aboutissement du processus de collecte et de validation des données des indicateurs de performance avant la paye de mars 2024. Les travaux dans ce sens se poursuivent. En conséquence, la direction générale invite le personnel à attendre l’issue de ces travaux pour être situé », peut-on lire dans la note informative.

Cependant, les employés ne l’entendent pas de cette oreille. Ils comptent poursuivre le mouvement jusqu’à l’obtention de leur dû. Ce mouvement d’humeur du personnel de la Compagnie Énergie Électrique du Togo (CEET) montre à quel point cette société étatique est en difficulté à cause des centaines de millions de dettes qu’elle cumule. Depuis quelques mois, la compagnie est sous le feu des critiques en raison des coupures intempestives du courant.

Source : icilome.com

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.