Togo : La C14 avertit le pouvoir que le train électoral en branle « n’arrivera pas à bon port »

1383

Des leaders de la C14 Search C14 (ph archive)

Mercredi 12 Septembre 2018 – Au lendemain de la première réunion du comité de suivi de la feuille de la route issue par la CEDEAO aux protagonistes pour un règlement consensuel de la crise togolaise, la coalition des 14 partis (C14) de l’opposition togolaise se sent amère et lance des signaux à manifestations nationales au peuple.

La déclaration faite hier mardi au sortir de la réunion du comité de suivi par le ministre togolais de la Fonction publique, Gilbert Bawara, selon laquelle les leaders de la coalition de l’opposition ne doivent pas manquer de prendre le train en chemin car il est parti, a trouvé une réplique.

En conférence de presse ce mercredi à Lomé, Mme Brigitte Kafui Adjamagbo-Johnson, la coordinatrice de la C14 Search C14 a déclaré que « Nous voulons dire à Monsieur Bawara que le train qui a démarré, qui est en route et après lequel il croit que nous allons courir, n’arrivera pas à bon port. Il devrait retourner à la station départ, et nous nous serons entendus pour monter ensemble. Nous sommes en train de nous préparer ».

Pour la Secrétaire générale du parti CDPA, le train auquel fait allusion le ministre Bawara et qui se trouve être la CENI qui est contestée par l’opposition « n’arrivera pas à bon port ». La CENI qui poursuit ses activités sans les représentants de l’opposition parlementaire va bientôt passer à une étape supérieure c’est-à-dire le recrutement des experts pour suivre le processus électoral et les réformes constitutionnelles.

En se montrant insatisfaite par rapport à ses demandes dont la recomposition de la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI) qui n’ont pas encore trouvé une suite favorable, Adjamagbo-Johnson a annoncé que la C14 Search C14 prévoit aller informer les populations sur les derniers développements et ensuite planifier des manifestations à Lomé et à l’intérieur du pays.

Les facilitateurs à qui leurs représentants ont promis de soumettre le compte rendu de la réunion du comité de suivi devront revenir à Lomé pour se prononcer sur l’exigence de la C14 Search C14 par rapport à la recomposition ou non de la CENI. Les facilitateurs viendront-ils à temps pour situer les uns et les autres sur la conduite à tenir et l’itinéraire salutaire à emprunter avec la feuille de route ? On attend de savoir

Mensah, Lomé

– Joindre la rédaction togolaise de koaci.com à Lomé: (+228) 98 95 28 38 ou [email protected]

Koaci.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here