Togo-Kanou-Azè : La ferme des peulhs mise à feu

A Kanou-Azè au nord du Togo( commune d’Amou 3), une ferme abritant une communauté des peuhls est mise à feu par les autochtones.

Tout porte à croire qu’il s’agit d’un règlement de compte entre les villageois et les peuhls dont l’un d’entre ces derniers a coupé le bras du chef du village de Kanou-Azè lors d’une altercation.

“A Kanou-Azè, le chef du village a été attaqué par un bouvier le 19 novembre dernier. L’on ignorait les circonstances du drame mais l’autorité traditionnelle était sorti de cette attaque dans les champs avec une main pratiquement tranchée. Il a beaucoup saigné avant d’être retrouvé dans la brousse…Agonisant, il est transféré au CHR d’Atakpame pour les soins intensifs. Sa vie est finalement hors danger selon les informations”, rapporte le confrère Togobreakingnews.

En repressaille à cette attaque, les autochtones ont pris d’assaut la ferme des bouviers et l’on incendié au cours de violents affrontements.

Quant au bouvier responsable de l’attaque contre le chef du village de Kanou-azè, il nous revient qu’il est placé en garde à vue par la gendarmerie de Hiheatro.

.

Source : icilome.com