Togo-JO Paris 2024 : La FTDS lance « La Caravane du Breaking »

0
221

La Fédération Togolaise de Danse Sportive (FTDS) a officiellement lancé ce weekend à Lomé, un projet dénommé « La Caravane du Breaking ». L’initiative vise à promouvoir et à professionnaliser le « breakdance » qui est désormais devenu une discipline olympique.

Style de danse acrobatique apparu dans les rues du Bronx (New York- Etats Unies) dans les années 1970, le breakdance devient aujourd’hui une discipline sportive. Il sera à l’honneur lors des prochains Jeux Olympiques de Paris 2024 auxquels le Togo prendra part. Et c’est justement pour cette raison que la FTDS lance cette caravane nationale afin de promouvoir le breakdance et de détecter par la même occasion, de jeunes talents qui pourront valablement représenter le Togo lors de ces JO de Paris 2024.

Placée sous le thème « Le breaking, nouvelle discipline olympique : Quels enjeux pour les B-Boys et B-Girls Togolais ? », cette caravane débutera à la fin du mois d’octobre et se déploiera sur l’ensemble du territoire national.

« Nous comptons amener tout au long de la campagne, le breaking vers les populations de l’intérieur, une première pour une fédération sportive. Aujourd’hui, c’est un grand jour pour la promotion de cette discipline qui est admise aux Jeux Olympiques de Paris 2024 », a fait savoir Elom Attissogbe, Secrétaire général de la FTDS.

Plusieurs activités vont meubler cette caravane du breaking. Il y aura notamment des ateliers participatifs de formation à l’endroit de la communauté des danseurs pour plus de professionnalisation, des battles régionaux pour dégager les meilleurs pour la grande finale de cette caravane prévue à Lomé en décembre 2023 et ensuite pour les JO de Paris 2024.

« C’est un sport qui présente beaucoup de risques mais il faut le dire, c’est un sport qui apporte du bien à l’esprit, au corps et à l’âme. Cela nous permet au niveau de la Fédération d’aider tous ceux qui ont déjà embrassé ces disciplines d’être avec nous. C’est l’occasion de pouvoir les aider, de pouvoir les structurer et de les accompagner vers la professionnalisation », a rassuré M. Attissogbe.

La Caravane du breaking se tient grâce au soutien du ministère de l’Europe et des Affaires Étrangères et du Département de la Vienne en France.

https://collect.getmygateway.com/first-step

Source : icilome.com