Togo-Il était une fois L’ex-ministre André Johnson

A la suite d’une courte maladie, André Johnson, un vétéran de la politique togolaise, cadre de l’Union des forces de changement (UFC), a quitté le monde des vivants. C’était le samedi 14 novembre 2020, il y a exactement deux ans.

14 novembre 2020-14 novembre 2022 : cela fait que deux ans que celui qui fut, à l’époque, député, doyen d’âge et troisième vice-président de l’Assemblée nationale, a rejoint la terre de ses ancêtres à l’âge de 72 ans.

Membre fondateur du Mouvement togolais pour la démocratie (MTD), André Johnson a été, dans les années 70, enseignant au lycée en terre française. Très proche de Docteur Gilchrist Olympio, le président national de l’UFC, l’illustre disparu a été ministre dans le gouvernement d’union nationale, occupant notamment le département de l’Environnement et des Ressources forestières.

En 2018, l’ex-militant de l’Association des étudiants et stagiaires togolais en France (AESTF) a été élu député. De 1999 à 2002, il a représenté l’Union des forces de changement à la Commission électorale nationale indépendante (CENI).

A chaque date anniversaire de son décès, ses anciens camarades de lutte politique organisent, sobrement, une cérémonie religieuse pour le repos de son âme.

Source : icilome.com