Togo, Grève de la faim de Habia : Un gendarme inculte se ridiculise devant l’Ambassade du Ghana

230

Si la cérémonie « Une bougie pour la liberté» qui a bien commencé et qui se déroulait normalement sans tollé et sans occupation de la rue, elle sera quelques minutes plus tard empêchée par une horde de gendarmes à bord d’un cargo qui ont débarqué manu militari quelques mètres de l’Ambassade.

Togo, Grève de la faim de Habia : Un gendarme inculte se ridiculise devant l’Ambassade du Ghana

L’inculte officier dans son zèle outrancier s’avance avec son détachement et dans un ton arrogant lance à Me Raphaël Kpandé-Adzaré:  » Qui est le responsable? » La réplique ne s’est pas faite attendre:  » Je ne sais pas ». Toute honte bue l’inculte officier dans son zèle outrancier ordonne à ses éléments de le suivre. Tous se dirigent vers la foule massée à la devanture en violation du territoire ghanéen puisque tous ses compatriotes étaient assis contre le mur de l’Ambassade.

Il demande à tous ceux qui étaient là de vider les lieux y compris le président national du parti politique « Les Démocrates », Nicodème HABIA qui avait entamé une grève de la faim depuis quelques jours au même endroit, c’est à dire devant l’Ambassade du Ghana au Togo.

Nicodème HABIA proteste et affirme que c’est son droit et qu’il était ici depuis. L’inculte officier ordonne à ses éléments de le taper s’il refuse de quitter les lieux. S’en suit une vive altercation entre l’officier sans culture et le président du parti « Les Démocrates » qui a refusé de quitter les lieux.

Ayant quitté Nicodème HABIA le zélé officier se roue sur les autres et dit: « Je vous donne trois secondes de quitter ici » , c’est-à-dire sur le territoire ghanéen. « Chassez-les », a-t-il martelé par la suite.

Une colère s’empara de tout le monde, mais celle qui a le plus attiré l’attention des journalistes présents sur les lieux, est celle de l’épouse de Joseph EZA qui a foncé tout droit sur le détachement de gendarmes en s’exclamant:  » J’en ai marre. Je suis fatiguée. Tuez moi et vous serez en paix ». Celle-ci fut calmée par certains responsables du FCTD dont le professeur David Ekue Dosseh. Mais l’inculte officier n’ayant pas encore atteint sont objectif, ordonna: « Quittez l’Ambassade vite », a-t-il ordonné encore.

Mais tout ce zèle n’a ébranlé personne. La tension était vive. Des jeunes présents ont refusé de quitter les lieux comme l’a ordonné l’officier inculte qui, s’étant éloigné entre temps pour des appels téléphoniques qu’il ne cessait de passer et de recevoir finit par se calmer.

Il demande à échanger avec les responsables de Togo Debout. Me Raphaël Kpandé-Adzaré et le Professeur David Ekue Dosseh se sont approchés de lui et de son adjoint, un jeune officier aussi qui visiblement savait qu’ils étaient dans le faux.

Au terme des discussions, l’officier zélé et inculte laisse entendre qu’ils ont été appelés parce qu’ils ont appris que des gens voulaient s’attaquer à l’ambassde. Quel mensonge! Au finish tout ce zèle de monsieur l’officier n’a rien donné. Oh zèle quand tu nous tiens!

Source : La Gazette du Togo; vidéo: iVT

27Avril.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here