Togo: Grève dans le secteur hospitalier, des patients priés de rentrer

99

Principale revendication du SYNPHOT

Mardi 13 Mars 2018 – Des centres de santé publics au Togo Search Togo ont entamé à compter de ce mardi une grevé générale et les admissions des patients sont quasiment au ralenti.

Les agents de la santé du secteur public réunis au sein du Syndicat National des Praticiens Hospitaliers du Togo Search Togo (SYNPHOT) entendent par leur mouvement réclamer de meilleures conditions de travail et de vie pour ses membres. Les revendications portent sur l’équipement des hôpitaux en matériels moderne et le renforcement des effectifs.

En plus de ces demandes, le SYNPHOT Search SYNPHOT a exigé auparavant la libération du professeur Majesté Ihou Wateba, le vice-doyen de la Faculté des Sciences de Santé (FSS) a l’Université de Lomé. Le prof Wateba et deux étudiants de la FSS ont été arrêtés et détenus dans les locaux du Service de Renseignement et d’Investigations (SRI) dans une affaire qualifiée de manipulation de notes mais en dernière nouvelle KOACI a appris que les trois personnes en question ont été libérées hier lundi.

Pour ne pas laisser les patients espérer en vain les soignants pendant le déroulement de la grève, Dr Gilbert Tsolenyanu, le porte-parole du SYNPHOT Search SYNPHOT a prié hier lundi les patients dont les cas ne sont graves à rentrer chez eux.

Maintenant que le prof Wateba et les deux étudiants ont été libérés, on attend de savoir quelle suite les autorités vont réserver aux exigences du SYNPHOT Search SYNPHOT de sorte que les patients puissent continuer par être admis dans les centres de santé pour y recevoir de meilleurs traitements.

Mensah, Lomé

– Joindre la rédaction togolaise de koaci.com à Lomé: (+228) 98 95 28 38 ou [email protected]

Koaci.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here