Togo/Ghana-Fermeture des frontières: Faure Gnassingbé et Nana Addo interpellés

Des milliers d’habitants du district de Ketu Sud dans la région de la Volta, sont dans les rues d’Aflao ce vendredi pour exiger la réouverture de la frontière Togo-Ghana.

Déjà des manifestants sont dans les rues de la ville frontalière ce vendredi 27 août 2021, brandissant des placards avec des inscriptions telles que: “Monsieur le Président ouvrez la frontière, nous souffrons” Faure & Nana ouvrez la frontière et controlez”, etc.

“Tout ce que nous demandons au gouvernement, c’est d’ouvrir nos frontières pour que nos vies reviennent à la normale”, avait déclaré plutôt Bright Dzili, porte-parole des manifestant.

Les frontières du Ghana ont été fermées en mars 2020 au début de la fameuse maladie infectieuse, coronavirus.

Les résidents du district sud de Ketu qui sont connus pour des activités commerciales transfrontalières en entre les deux pays se plaignent que la fermeture de la frontière affecte gravement leurs moyens de subsistance.

“Nous devons tous comprendre que le covid est venu pour rester, et nous ne pouvons pas continuer à le gérer comme s’il s’agissait d’un visiteur qui est venu et qui repartira demain”, a-t-il martelé l’un es organisateurs de la marche.

Il y a quelques jours, l’ambassadeur du Togo au Ghana, le Colonel Awoki Panasa a décalé devant la presse ghanéenne que le processus de la réouverture des frontières entre les deux pays, est en cours et “ les autorités traitent le problème pour réparer la pandémie afin que les choses puissent revenir à la normale”.

Source : icilome.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.