Togo-Faure Gnassingbé demande une seconde lecture à l’Assemblée nationale de la loi sur la révision constitutionnelle

0
101

Beaucoup sont contre la révision constitutionnelle votée à l’Assemblée nationale il y a cinq jours. Le chef de l’Etat demande une seconde relecture du texte.

Ce mardi 25 mars, le Togo bascule dans le régime parlementaire. La loi fondamentale instituant le régime semi-présidentiel a été supprimée. La plupart des partis politiques de l’opposition et de la société civile sont contre cette révision de la Constitution. Et s’organisent pour faire échec à ce qu’ils appellent un énième coup de forme des tenants du pouvoir.

Ce vendredi 29 mars, dans un communiqué, Faure Gnassingbé, le président de la République, demande à l’Assemblée nationale une seconde relecture de la loi portant révision de la Constitution.

Affaire à suivre.

Source : icilome.com

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.