Togo : Faure Gnassingbé, l’homme pressé

36

Le président togolais, Faure Gnassingbé, mise sur le Plan national de développement 2018-2022 pour accélérer les réformes structurelles et conduire le pays vers l’émergence. Cela sera-t-il suffisant ?

À quoi reconnaît-on un pays pressé ? Chaque décision prise va dans le sens de l’accélération. Quitte à ce que leurs détracteurs accusent les dirigeants de confondre vitesse et précipitation. Le 13 juin, à l’heure où le Forum économique Togo-Union européenne (UE) s’ouvrira à Lomé, la nouvelle Commission de l’UE, issue des élections du 26 mai, n’aura pas encore été mise en place. Les actes du forum porteront donc la signature de l’exécutif européen sortant, dont le mandat court jusqu’au 31 octobre.

Jeune Afrique

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here