Togo – EPAM et les nouvelles communes se redistribuent les marchés à Lomé

A la faveur de la décentralisation, notamment après les élections municipales de juin 2019, certains marchés du ressort territorial de l’ancienne commune ne sont plus sous l’autorité de l’Établissement public autonome pour l’exploitation des marchés (EPAM).

Selon nos confrères de lalettreagricole.info, en raison des compétences transférées aux nouveaux maires, ces marchés dont la gestion a longtemps été l’apanage de l’EPAM sont redistribués entre cette institution et les nouvelles communes.

« Seuls les marchés qui sont géographiquement situés dans l’ancienne commune de Lomé et auparavant gérés par l’EPAM, ont été transférés aux nouvelles communes », a précisé la Directrice de l’EPAM, Mme Somialo Potcholi-Kadja, à la même source.

Au total, trente-un (31) marchés sont concernés par cette redistribution. A raison de neuf (9) marché pour l’EPAM, autant pour la commune de Golfe 1, deux (2) pour la commune de Golfe 2, deux (2) pour le Golfe 3, six (6) pour la commune de Golfe 4 et trois (3) marché placés sous la coupole de Golfe 5.

Selon la Directrice générale de l’EPAM, les marchés sont répartis en fonction de la situation géographique. Les marchés d’Adidogomé, d’Agoè-Assiyéyé, Agoè-Zongo et Acthanvé ne sont pas pris en compte. Jamais, ils n’ont été sous la gestion de l’EPAM, a souligné Mme Somialo Potcholi-Kadja.

Rayan Naël-

Source : icilome.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.