Togo-Entreprenariat : YMCA débloque 13 millions FCFA pour accompagner une centaine de jeunes togolais

0
470

L’Union Chrétienne de Jeunes Gens/Young Men’s Christian Association (UCJG/YMCA), dans sa vision de « Renforcer la capacité des jeunes pour la renaissance africaine », a initié un projet dénommé « [email protected] incubateur entrepreneurial ». L’ONG compte accompagner financièrement une centaine de jeunes entrepreneurs togolais à travers ce programme.

Lancé mardi à Lomé, le projet « [email protected] incubateur entrepreneurial » se propose de sensibiliser les jeunes diplômés ou en fin de formation professionnelle sans emploi sur l’entrepreneuriat, de les former en création et gestion d’entreprise, de renforcer leurs capacités métiers et de leur offrir des kits de démarrage pour la mise en œuvre de leurs activités. Il vise également à accompagner les jeunes primo entrepreneurs pour le développement et l’exploitation de leurs entreprises et les artisans sur la gestion de leurs activités et le renforcement technique de leurs métiers.

« Le projet [email protected] est une initiative d’éveil et d’insertion des jeunes créée par YMCA-Togo. Il consiste à appuyer les jeunes diplômés ou en fin de formation professionnelle sans emploi, mais qui ont une idée de projet. Des jeunes de 18 à 35 ans avec un niveau minimum de BEPC. Nous comptons les accompagner de la phase de réflexion par rapport à l’idée jusqu’au lancement de leur activité », a expliqué Messinou Patrick, Coordonnateur dudit projet.

Pour cette première phase du projet, ils sont au total 125 jeunes togolais à être bénéficiaires, dont 65 jeunes diplômés ou en fin de formation professionnelle sans emploi, 40 artisans et 20 jeunes primo entrepreneurs. Cette première phase est mise en œuvre à Lomé et à Kara pour une durée de trois ans (Mars 2022- Février 2025). 

Pour accompagner ces bénéficiaires, YMCA a débloqué une bagatelle de 13 millions F CFA. Un accord de partenariat a été donc signé avec la COOPEC-AD pour une bonne gestion de ce fonds. « Ce partenariat avec la COOPEC-AD est un mécanisme qui va nous permettre de bien gérer le fonds, pour que ce ne soit pas un fonds qu’ils prennent directement des mains YMCA qui est une ONG, mais qu’ils le prennent à une microfinance », a indiqué Messinou Patrick.

Et au Directeur national de la COOPEC-AD, Ahiankou Emmanuel, de renchérir : « La COOPEC-AD se positionne comme un outil financier. Nous allons à partir de l’expérience que nous avons en matière de crédit, accompagner ces jeunes qui sont ciblés par YMCA, et nous allons servir à leur accorder du crédit pour réaliser leur différentes activités ».

Justement au cours du lancement du projet, certains premiers bénéficiaires ont eu droit à un chèque symbolique de 200 mille F CFA pour lancer leurs activités. C’est le cas de Mlle Agbodji Irène, spécialisée dans la transformation de pâte d’arachide. Elle compte utiliser cette somme pour booster son activité.

« Je suis dans la transformation de pâte d’arachide. Je l’ai apprise chez ma maman. C’est elle qui m’a initiée dans le domaine. Avec cette somme, je compte booster cette activité, surtout communiquer davantage sur mon produit », a-t-elle confié.

Le projet « [email protected] incubateur entrepreneurial » de L’Union Chrétienne de Jeunes Gens (UCJG/YMCA) est soutenu par “Brot für die Welt”.

Source : icilome.com