Togo-Empêchée de faire sa tournée d’informations : La DMK recadre Boukpessi

Empêchée par le gouvernement togolais d’entreprendre, du 20 mars au 24 avril prochains, une tournée d’informations de ses militants dans les communes du Golfe et d’Agoé, la Dynamique Mgr Kpodzro (DMK) réagit et dénonce une violation de la constitution. Dans un communiqué rendu public, elle invite ses partisans à garder leur calme et à rester sereins. Par conséquent, elle reporte sine die cette tournée. Lecture.

COMMUNIQUÉ DE PRESSE DE LA DMK DU 19 MARS 2022

Relatif aux empêchements récurrents des activités de terrain de la DMK, par le régime en place

La DMK tient à informer le peuple Togolais, ses militantes et militants et ses sympathisants de ce qui suit.

Le lundi 15 mars 2022, la « Coordinatrice générale de la DMK » a adressé un courrier au ministre chargé de l’administration territoriale de la décentralisation et du développement du territoire pour l’informer, conformément à la loi en vigueur sur les manifestations publiques, que « la Dynamique Monseigneur Kpodrzo (DMK) entreprendra du 20 mars au 24 avril 2022, une tournée d’informations de ses militants dans les communes du Gofle et d’Agoé ».

Cette tournée, a-t-elle précisé, vise à faire avec les militants et sympathisants le point sur les sujets d’actualités socio-politique du pays.

En réponse à ladite lettre d’information, le 18 mars 2022, le ministre s’adressant à « Madame Adjamagbo Johnson », affirme : « dans votre lettre vous mentionnez Forces démocratiques pour l’alternance en 2020 avec le logo. Je voudrais vous informer que cette structure m’est inconnue, car n’ayant aucune base légale enregistrée au ministère de l’administration territoriale de la de décentralisation et du développement du territoire. Pour ce faire je vous prie de me fournir, dans un bref délai, des explications sur l’existence légale de cette structure pour que je puisse me prononcer sur votre demande ».

D’abord, la DMK tient à relever qu’elle n’a adressé aucune demande d’autorisation au ministre, mais l’a plutôt informé de ses activités conformément à la loi régissant les manifestations publiques au Togo.

Ensuite, la DMK exhorte le ministre à cesser de violer de façon permanente notre constitution qui reconnaît l’activité des partis politiques ou regroupements de partis politiques et d’associations légalement constitués. Elle rappelle à cet effet qu’aucune loi ne prévoit l’enregistrement des regroupements de partis politiques et d’associations légalement constitués.

La DMK exhorte le ministre à se rappeler utilement d’avoir déjà discuté avec le Collectif Sauvons le Togo (CST) ou encore la C14 et bien d’autres regroupements antérieurs de partis ou d’associations qui avaient en toute légalité pris part à des élections ou mené des discussions avec le gouvernement dans notre pays.

Que le ministre se rappelle aussi que la DMK a publiquement porté la candidature du Dr Agbéyomé Messan KODJO à la dernière élection présidentielle du 22 février 2020.

Enfin, s’agissant de la mention “Forces démocratiques pour l’alternance pacifique en 2020” que le ministre semble incriminer, elle ne saurait faire l’objet de diversion, car ayant toujours été partie intégrante du logo de la DMK figurant sur tous les courriers qui avaient été adressés au ministre depuis deux ans.

La DMK dénonce avec vigueur cette manière récurrente du gouvernement de fait d’empêcher ses activités politiques, et ceci en violation flagrante des dispositions de la constitution de notre pays.

La DMK informe ses partisans et sympathisants et toutes les populations que les rencontres prévues au Golfe7 et à Agoé1, ce 20 mars 2022 sont reportées à une date qui leur sera communiquée très prochainement.

Elle les invite à garder leur calme et à rester sereins car la victoire du peuple obtenue le 22 février 2020 et confisquée par les tenants du pouvoir actuel ne saurait être passée en perte et profit comme par le passé.

La DMK leur demande de rester en attente de nouveaux mots d’ordre tout en évitant de céder à ce qui apparait comme une provocation des gouvernants de fait de notre pays.

Fait à Lomé le 19 mars 2020.

La conférence des présidents

Source : icilome.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.