Togo-Elections régionales et législatives : UNIR veut pousser l’opposition au boycott

0
263

C’est ce que pense Pascal Adoko, l’un des responsables de la Convention démocratique des peuples africains (CDPA), parti de l’opposition dirigée par Mm Brigitte Kafui Adjamagbo-Johnson.

Selon l’acteur politique, le régime togolais veut pousser l’opposition à un nouveau boycott. Et à l’en croire, cela se traduit par le refus de la Commission électorale nationale indépendante (CENI) de reprendre le recensement dans le Grand Lomé et la région Maritime.

A cela, ce porte-parole de la CDPA ajoute l’absence de chronogramme pour les élections régionales et législatives. “A y voir de près, on sent que le régime Unir veut faire en sorte que l’opposition soit de nouveau fâchée pour ne pas participer aux scrutins”, a-t-il indiqué.

Rappelons qu’en décembre 2018, l’opposition togolaise a majoritairement boycotté les élections législatives en raison des irrégularités observées dans l’organisation du scrutin. Une décision qui lui a coûté les yeux de la tête.

A l’approche des régionales et législatives prévues cette année, nombre de partis politiques de l’opposition n’entendent guère reprendre l’expérience d’un boycott et la CDPA n’est pas du reste.

https://collect.getmygateway.com/first-step

Source : icilome.com