Togo – Drame de Wacem : Les Indiens refusent d’indemniser les familles des victimes

Le mardi 30 juin dernier, les Togolais se sont rappelés l’explosion dans l’usine de Wacem à Tabligbo, un drame survenu en 2015 sur le site dans la préfecture de Yoto. Cinq (5) ans après, ce sinistre qui a ôté la vie à cinq (5) ouvriers togolais est toujours d’actualité. Surtout que les responsabilités ne sont pas encore totalement situées dans cette affaire.

Ces cinq (5) ouvriers togolais seraient peut-être encore en vie si leur patron (indien) ne les avait pas forcés, ce jour-là, à souder avec du chalumeau une citerne fissurée contenant du fuel à 1 000 degrés. La violente explosion provoquée par le fuel a propulsé ces ouvriers à des dizaines de mètres et déchiquetant leurs corps. L’Indien qui a donné l’ordre une telle opération, a également trouvé la mort dans l’incendie (sic).

Un an après ce drame, le 06 octobre 2016 plus précisément, le Tribunal de Première Instance de Tabligbo a condamné la société d’exploitation minière Wacem au paiement d’une somme de 280 millions de francs CFA aux familles des cinq (5) victimes du drame du 30 juin 2015, en guise de dédommagement des préjudices moraux et économiques qu’elles ont subis.

Seulement, Prasad Motaparti Si-

Source : icilome.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.