Togo: Dialogue en vue, l’opposition répond au gouvernement et annonce un test dans les 3 villes libérées

Au micro, Mme Brigitte Adjamagbo-Johnson, la Coordonnatrice de la coalition l’opposition

Samedi 09 Décembre 2017 – La coalition des 14 partis de l’opposition togolaise rappelle au gouvernement qu’il est l’un des deux protagonistes de la crise dans le pays et que par conséquent, il ne peut adresser des invitations aux principaux représentants des partis politiques pour des consultations Search consultations en vue du dialogue.

Cette déclaration de l’opposition est une réponse à l’annonce faite par le gouvernement togolais le jeudi 07 décembre dernier à Lomé sur les mesures d’apaisement prises mais aussi sa bonne disponibilité en vue de permettre l’amorce du dialogue. Cette rencontre devra à terme contribuer à résoudre la crise qui a vu le jour dans le pays depuis déjà plus de trois mois.

Pour sa sortie, la coalition a déclaré avoir pris acte des intentions affichées par le gouvernement. Comme déjà annoncé par KOACI, l’opposition a confirmé avoir pris note de la libération des deux Imams de Sokodé et Bafilo et a ajouté qu’elle se « félicite et espère que toutes les autres personnes dont elle a exigé la libération, notamment, les autres détenus suite aux manifestations, les membres de l’Association NUBUEKE ainsi que les détenus dans les affaires des incendies des marchés, recouvreront très vite la liberté ».

En se basant sur les mesures d’apaisement annoncées par le gouvernement dans des villes de l’intérieur que sont Sokodé, Bafilo et Mango, l’opposition veut prendre son interlocuteur direct au mot. A cet effet, l’opposition a annoncé la tenue des manifestations nationales des 13, 14 et 16 Décembre 2017 dans les villes de Sokodé, Bafilo et Mango. Ces villes ont durant ces dernières semaines été occupées par des soldats avant qu’ils ne soient appelés par l’autorité à se retirer. L’opposition a justifié l’annonce de ses manifestations dans les trois villes citées pour la raison que ce « sera un élément important d’évaluation de la bonne foi du gouvernement ».

Pour les initiatives entreprises jusqu’ici par le Ghana sous le couvert de la CEDEAO et la Guinée dont le Président préside l’Union Africaine, l’opposition a exprimé ses remerciements aux concernés pour les « efforts de médiation en vue de la tenue des négociations entre les protagonistes de la crise togolaise pour l’instauration d’une vie démocratique normale au Togo Search Togo ».

Mensah, Lomé

– Joindre la rédaction togolaise de koaci.com à Lomé: (+228) 98 95 28 38 ou [email protected]

L’information du continent en temps réel via l’appli Android de KOACI (cliquez ici)
Ou Apple (cliquez et installez-la sur votre iPhone ou iPad)

Koaci.com

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.